Mgr Flaget, évêque de Bardstown (Kentucky) et son journal, 1812-1821. 2ème partie.

Au fil des années, je me suis servi de ces sept cahiers dans quelques publications, de même que du carnet de 1814. J’ai en revanche abandonné depuis longtemps l’idée d’une édition scientifique de l’ensemble. Dans l’abondance de mes chantiers en cours, une exploitation ponctuelle des textes s’est avérée souvent plus aisée et satisfaisante. Et il faut bien le dire, après quelques dix ans consacrés à la matière catholique, j’ai fini par me lasser !

Continuer la lecture de Mgr Flaget, évêque de Bardstown (Kentucky) et son journal, 1812-1821. 2ème partie.

Mgr Flaget, évêque de Bardstown (Kentucky) et son journal, 1812-1821. 1ère partie.

En 2008, je cherchais à en savoir plus sur le père Joseph Babad, relais français dans les années 1850 de Joseph Cretin, évêque de Saint-Paul (Minnesota). Babab était un Chartreux. En juillet, je partis donc à Lyon visiter le lycée des Chartreux, qui arbrite les archives de la Société des Missionnaires du même nom, créée en 1816.

Continuer la lecture de Mgr Flaget, évêque de Bardstown (Kentucky) et son journal, 1812-1821. 1ère partie.

Geneviève Beauchesne, archiviste, 1957

En 1964, Alice Ford publiait une biographie de John James Audubon qui sur certains points fait encore office de référence. Parmi les nombreux remerciements liminaires, elle offrait celui-ci :

« Mademoiselle Geneviève Beauchesne, archiviste de la Marine de Lorient de Rochefort-sur-Mer, merits gratitude beyond the vocabulary of praise. Through heroic co-operation not only upon my visits to France, but during a five-year-long exchange while she pursued each my many indications, she swept away the hoary myths about Audubon’s naval career[1] ».

Continuer la lecture de Geneviève Beauchesne, archiviste, 1957

Une lettre sans doute inédite de Jean-Jacques (John James) Audubon

En janvier, à Sainte-Geneviève, des descendants de Ferdinand Rozier m’ont confié des copies de deux documents. L’un est le contrat liant le Nantais à Jean-Jacques Audubon, contrat déjà connu par la version d’Audubon[1] et dont la version Rozier était donc demeurée dans la famille. L’autre est une lettre envoyée par la future gloire américaine au marchand de Sainte-Geneviève.

Continuer la lecture de Une lettre sans doute inédite de Jean-Jacques (John James) Audubon

Prince of Darkness

Je viens de finir l’ouvrage qui a reçu le dernier prix de la SHEAR (Society for Historians of the Early American Republic) et qui était demeuré un peu inaperçu jusque là, sans doute en partie car son auteur, australien, dit lui-même ne communiquer que très rarement sur son travail aux Etats-Unis. Prince of Darkness. The Untold Story of Jeremiah G. Hamilton Wall Street’s First Black Millionnaire (New York, Picador, 2015) mérite largement le détour.

Continuer la lecture de Prince of Darkness

Femmes et genre: très brèves remarques

Les deux derniers billets postés sur ce carnet posaient la question de la place des femmes dans l’histoire que j’écris et que j’enseigne. D’une part en interrogeant la place des mères dans les itinéraires de Ferdinand Rozier, Jean-Jacques Audubon et François Dacosta. D’autre part en constatant le déséquilibre des sexes dans les personnages utilisés dans mon cours de L3. Je voudrais revenir brièvement sur la question et sur celle, qui est liée, du genre.

Lettre de la veuve d'Etienne Bolduc à Pierre Bolduc, 28 août 1815. Missouri History Museum, fonds Amoureux-Bolduc, Box 1, folder 1
Lettre de la veuve d’Etienne Bolduc à Pierre Bolduc, 28 août 1815. Missouri History Museum, fonds Amoureux-Bolduc, Box 1, folder 1

Continuer la lecture de Femmes et genre: très brèves remarques

Un cours magistral et ses personnages

Le semestre finissant, les étudiants se dirigeant vers leurs examens terminaux la semaine prochaine, il est temps de tirer un bilan de ce cours sur l’Amérique du Nord entre les années 1760 et les années 1870 sur lequel je m’interrogeais dans un billet du mois d’août.

Franz Sigel général de l'Union, http://www.civilwar.org/education/history/biographies/franz-sigel.html
Franz Sigel général de l’Union, http://www.civilwar.org/education/history/biographies/franz-sigel.html

Continuer la lecture de Un cours magistral et ses personnages

Des catholiques du Missouri aux Juifs de Livourne

Quand Ferdinand Rozier et Jean-Jacques Audubon sont arrivés en 1806 en Pennsylvanie, à Mill Grove, pour prendre en charge le domaine d’Audubon père, il se sont heurtés à un certain Dacosta, à qui l’ensemble avait été confié en attendant mieux et qui refusait de laisser sa place. Mais aucun biographe d’Audubon ne s’était réellement penché sur l’identité de ce Dacosta, tous se sont contentés d’en faire le « méchant » de l’histoire.

La demeure nantaises des Dacosta sur le site de leur finderie Côte Saint-Sébastien. Photographie prise un dimanche d'octobre en profitant d'une pause sur le chantier de construction de 132 logements dans le parc de la de dite demeure. Le sort de la bâtisse est laissé en suspens.
La demeure nantaise des Dacosta sur le site de leur fonderie Côte Saint-Sébastien. Photographie prise un dimanche d’octobre en profitant d’une pause sur le chantier de construction de 132 logements dans le parc de la de dite demeure. Le sort de la bâtisse est laissé en suspens.

 

Continuer la lecture de Des catholiques du Missouri aux Juifs de Livourne

Deux soldats français de la Guerre de Sécession et les étudiants rochelais

Ernest Tasset et Benjamin Tarpin étaient deux migrants français installés à Saint-Louis. Ils se sont engagés comme soldats de l’Union lors de la guerre de Sécession, mais n’en sont pas devenus américains pour autant : tous deux ont en 1865, au lendemain de la guerre, fait appel à leurs services consulaires pour se sortir de parcours migratoires délicats. C’est ce qu’ont découvert les étudiants rochelais de deuxième année de licence d’histoire.

http://www.civilwar.org/battlefields/championhill/maps/championhillmap.html. Benjamin Tarpin est membre du 26e régiment du Missouri (26 MO), dans la bridage de Boomer, division Crooker
http://www.civilwar.org/battlefields/championhill/maps/championhillmap.html. Benjamin Tarpin est membre du 26e régiment du Missouri (26 MO), dans la bridage de Boomer, division Crooker

Continuer la lecture de Deux soldats français de la Guerre de Sécession et les étudiants rochelais

Sainte-Geneviève bientôt Parc Historique National ?

Je profite de la tenue en ce moment, du 29 septembre au 1er octobre, à Sainte-Geneviève, du congrès annuel du Center for French Colonial Studies (http://frenchcolonialstudies.org/annual-meeting/), spécialisé dans l’étude de l’histoire française de la vallée du Mississippi pour signaler qu’y sera tenue une session entière sur la patrimonalisation de Sainte-Geneviève, en relation avec les projets du National Park Service. Ce dernier a, en effet, en mai dernier, proposé au Congrès de transformer ce qui est déjà préservé dans la ville (par l’État du Missouri ou à titre privé) et en en élargissant considérablement le périmètre, en Parc Historique National, reconnaissant ainsi l’extraordinaire valeur du patrimoine bâti (et au-delà puisque les communs seraient inclus dans le projet) local pour l’appréhension du passé états-unien dans son entier. Le projet du NPS (https://parkplanning.nps.gov/document.cfm?parkID=155&projectID=31496&documentID=72652),  est une mine d’information sur Sainte-Geneviève comme sur l’histoire de sa préservation.

Les vallées de l’Ohio et du Mississippi dans le monde atlantique, 1763-1861

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search